L’histoire

Alce Nero: une histoire de changement, de responsabilité et d'innovation

Notre histoire commence à la fin des années 1970. C’est l’histoire plurielle d’une grande idée-force: celle du biologique non pas comme une fin mais comme un moyen, comme une manière de participer au changement du monde. Celle de la relation entre l’agriculture et l’alimentation.

Notre histoire, c’est aussi une rencontre importante, celle entre Conapi (la Coopérative Nationale des Apiculteurs, fondée en 1984 par l’ancienne Coopérative des Apiculteurs de la Valle dell’Idice qui est née en 1978) et la Coopérative Alce Nero.

Les deux coopératives, parce qu’elles ont grandi sur des idées et des personnes, beaucoup plus que sur des moyens financiers. Deux territoires d’origine, les Apennins d’Émilie-Romagne et les Marches.

Les abeilles comme symbole d’une nature qui se régénère, l’agriculture biologique comme réponse à la déformation du paysage et des aliments qui y étaient produits. Notre approche: celle d’une forte responsabilité envers la Terre, la Terre en tant qu’organisme vivant et fertile et non en tant que substrat banal à manipuler; et celle qui parlait du biologique comme une pratique agronomique et environnementale d’où obtenir des aliments et de la nourriture. Des aliments sains, bons et justes.

 

 

L'histoire d’Alce Nero, c'est l'histoire des nombreux «géants» qui ne se lassent jamais de libérer la terre, de ressentir et de recommencer encore et encore.

Alce Nero, à contre-courant, s’imposait alors sur le marché. Notre logo l’indique: Élan Noir (« Alce Nero »), sorcier et chef indien de la tribu Sioux Olgada, sur son cheval, va dans la direction opposée pour transmettre son message au-delà de toutes les frontières, et plus loin encore, en évoquant de nouvelles visions possibles.

C’est pourquoi, depuis lors, nous nous battons pour libérer les terres des poisons, en préservant la biodiversité et en assumant une responsabilité environnementale en devenir. C’est-à-dire une responsabilité sans limite. Nos membres agriculteurs sont les protagonistes de ce changement et les premiers interprètes de nos aliments. Nous avons décidé d’être une filière: choisir les champs, les personnes et prendre soin de notre projet de la terre à la transformation, à tous les ingrédients, pour arriver à un bio authentique. Pour offrir des aliments vrais, pour la santé qui représente la vie.

Nous avons toujours choisi d’innover. Il n’y a pas d’additifs dans nos produits, car ce ne sont pas des aliments. Nous essayons de participer et d’être le changement que nous aimerions voir et au sein duquel nous aimerions vivre.

Une entreprise ouverte, une aventure, la nôtre, qui opère aujourd’hui sur plus de 6 000 hectares convertis à l’agriculture biologique dans notre pays, un chiffre qui ne cesse d’augmenter aujourd’hui. Elle rassemble plus de 1 000 agriculteurs et apiculteurs italiens, regroupés en 12 grands partenaires qui seront bientôt au nombre de 16. S’y ajoutent les 14 000 petits agriculteurs latino-américains, avec nos transformateurs qui interprètent les matières premières, avec le personnel de cuisine, les narrateurs et les opérateurs commerciaux qui sont aujourd’hui Alce Nero. Ils prennent soin de la coopérative au quotidien et poussent sa monture à dépasser les frontières.

Vous pourriez aussi être intéressé par

to top